Nicolas Yazgi

TEXTES, DRAMATURGIE & HISTOIRES ORIGINALES

Né en 1971 à Genève, Nicolas est ethnologue et muséologue de formation. Spécialiste de l’Inde, de littérature orale et d’expographie, il a enseigné aux Universités de Neuchâtel comme de Heidelberg, pratiqué la recherche appliquée dans différents contextes (développement, industrie, tourisme, communication) et travaillé pour de nombreux musées depuis le milieu des années 90, comme curateur ou artiste invité.

Il est aujourd’hui principalement actif comme auteur, dramaturge, curateur et consultant créatif en free-lance.

Polyvalent, il travaille  dans différents domaines: théâtre, film, musée, académie, recherche appliquée ou encore industrie du parfum de luxe.

Depuis 2015, Nicolas développe une méthodologie originale, utilisant l’ethnographie et le théâtre pour réfléchir collectivement sur des enjeux de société contemporains qui a été appliquée au travers de cinq projets impliquant de nombreux acteurs sociaux, politiques, institutionnels, associatifs, éducatifs et artistiques. Plusieurs nouveaux projets de ce type sont en cours de développement (2020).

Avec ses semelles qui chatouillent, il bouge beaucoup et travaille entre l’Afghanistan, l’Allemagne, l’Espagne, les Etats-Unis, la France, l’Inde, l’Italie, les Pays-Basm, la Suède et la Suisse.

Pour la Cie Pied de Biche, Nicolas a écrit le Vaillant Petit Tailleur (2007**), Impact (2008*), Dr. Incubis (2010*), Si seulement je pouvais avoir peur! (2011**), Le Dératiseur d’Hamelin (2014**), Le Démon après Midi (2015*), Adieu, papa! La grande échappée d’une toute petite fille (2017*),  Abasia – Périple en pays Chagrin (2018*) & Nils – Le merveilleux voyage (2019**)

* = pièces originales ; ** = adaptations personnelles d’univers narratifs pré-existants. Les médias en parlent ici

VOIR AUSSI

Nicolas était le directeur artistique de Territoire, un projet de longue haleine (2015-2018), combinant recherche, intervention communautaire et théâtreco-produit par l’Université de Neuchâtel, dans le cadre de son Théâtre de la connaissance et le Théâtre ABC, dans le cadre des festivités de son cinquantenaire. Voir le projet sur le site de L’UniNE et sur le site de l’ABC.

Un film de Céline Pernet et Baptiste Aubert, Mises en jeu, explore quelques facettes de Territoire.

En 2017, le Graap-Fondation a célébré ses 30 ans. Pour marquer cette année, le Graap a souhaité monter un spectacle inédit sur le thème de la vulnérabilité, avec la collaboration de l’asociation Rebond’Art. Anne-Frédérique Rochat et Nicolas Yazgi, ont écrit les textes originaux pour le diptyque intitulé On est tous Achille. Le spectacle a été mis en scène par Sébastien Ribaux et Sophie Pasquet-Racine, et joué à Lausanne et Neuchâtel. Sur scène des membres du Graap, porteurs de diagnostic psychiatrique, y donnaient la réplique à des comédiens professionnels. Bande annonce des « Sept monologues » écrits par Nicolas.

Nicolas a également écrit et co-mise en scène (avec Sophie Pasquet-Racine) la pièce La Complainte de la Mascotte (2018), commande ayant pour but de catalyser des réflexions sur l’avenir de l’Arc Jurassien. Captation

Nicolas contribue au Long métrage Holiwater, en tant que co-scénariste et producteur associé: page IMDB

Nicolas était l’invité culturel de l’émission Vertigo du 14 mai 2015 sur la RTS

Nicolas était le co-scénariste (avec Grégoire Mayor) du court-métrage Le secret bancaire: un patrimoine menacé (2015/18 min).  Le film raconte, sur un ton décalé et absurde, mais néanmoins proche de l’esthétique des films de promotion de l’UNESCO, la disparition imminente d’un patrimoine cher à la Suisse, celui du secret bancaire.

Las Fantasias del Himalaya en Occidente, un film (16′, français sous-titré castillan) présentant l’exposition Himalaia(s) dont Nicolas était le commissaire [Museu Valencià d’Etnologia / Juin à Novembre 2014]. Présentation de l’exposition en français.

Le portrait de Nicolas dans L’Express du 27 janvier 2012

Villages Matter, un volume co-édité par Nicolas, en collaboration avec Diane Mines, pour Oxford University Press en 2010.

D’autres publications académiques  portent, par exemple, sur les questions de genre, la « sorcellerie » ou les pratiques funéraires dans l’Himalaya, la muséologie, le cinéma Indien à l’ère de la globalisation ou la perception du temps.

Il y aurait plein d’autres projets à partager, notamment muséaux, alors, si vous êtes curieux.es, n’hésitez pas….

Le contacter par email